Archives pour la catégorie Psy

Enveloppement/contention acquisition de techniques

Enveloppement/contention acquisition de techniques

L’évolution du paysage social actuel, notamment les transformations qui affectent l’enfance, l’institution familiale, la perte des repères régulateurs de l’organisation collective, génèrent chez les jeunes accueillis en structure collective ou en famille d’accueil, des comportements, attitudes et symptômes déroutants. Ces derniers rendent les professionnels perplexes, et mettent en jeu l’efficacité des pratiques professionnelles.

C’est un constat devenu malheureusement banal : les différents établissements éducatifs, les familles d’accueil, hébergeant des enfants et adolescents, peuvent à un moment ou un autre dans leur exercice, être confrontés à des situations d’agressivité et de violence. Ces situations doivent pouvoir être contenues. C’est un préalable fondamental. Il permet de dépasser la situation « critique » et de laisser la place à un travail d’élaboration de la part des enfants et adolescents, soutenus par les professionnels qui les accompagnent.

Comment contenir ? Comment être contenant ? Pourquoi ? Quand ? Les réponses à ces questions ne sont pas évidentes à apporter car elles doivent répondre à la singularité de chaque prise en charge.
Vivre une situation agressive, violente, gérer un état d’agitation peut être une expérience difficile. Ce qu’il faut comprendre ici, c’est que toutes les compétences techniques, communicationnelles, empathiques habituelles dans la relation peuvent être diminuées, voire court-circuitées. Nous observons que face à la violence, le tout premier obstacle que nous devons affronter, ce sont nos propres réactions. Allons-nous pouvoir agir pour contenir cette violence et sommes-nous en droit de le faire ?

La formation proposée pour répondre à ces questions se veut claire, précise et pragmatique. Elle n’a pas la prétention de régler toutes les situations et n’empêchera pas la survenue imprévisible d’un évènement qui nécessite une contention. Les objectifs pédagogiques sont clairement définis et la méthode est accessible à tous les professionnels qui souhaitent améliorer leurs capacités à gérer ce type de situations. Nous travaillons sur la gestion du stress, sur le comportement et la communication en situation. La méthode fait appel à des gestes très simples, peu nombreux et polyvalents, utilisables en état de stress, applicables par toutes et tous. Les réponses apportées s’inscrivent dans une démarche éthique. Elles sont extrêmement mesurées et adaptées au contexte éducatif..

planning

2 jours

ObjectifsMéthodologie pédagogiquePublic concernéProfil du formateur
Renforcer ses connaissances sur es différentes motivations de la violence et de l’agressivité chez l’enfant et l’adolescent.

Acquérir une communication adaptée aux jeunes en situation d’agressivité

Développer sa capacité d’agir en situation d’agression, seul et à plusisuers

Apprendre à rester maître de soi en situation d’agression difficile avec l’enfant et l’adolescent

Adapter son comportement à l’âge de l’agresseur ou de la personne âgitée, dans une démarche éthique, pour prévenir et prendre en charge les situations d’agressivité et de violence.

La méthode pédagogique retenue est une méthode dite « active » avec :
  • une approche théorique des situations de violence et d’agressivité, en milieu professionnel ;
  • une approche pratique, permettant de faire face à une personne agressive ou violente ;
  • une approche théorique sur la clinique spécifique de la violence pathologique chez l’enfant et l’adolescent ;
  • une approche théorique et pratique de la gestion du stress en situation.

Cette méthode est conçue à partir des données scientifiques contemporaines et prend en compte la dimension psychoaffective de la situation agressive ou violente. Cette méthode répond aux exigences légales (HAS, ANESM, code pénal) et éthiques nécessaires pour ce type de prise en charge.

Les deux approches, théorique et pratique, se font en alternance sur chaque demi-journée. Il est à noter que l’apprentissage des différentes techniques de protection et de contrôle est graduel et progressif sur les deux jours de formation. Les techniques sont simples, peu nombreuses et polyvalentes, utilisables en état de stress, applicables par toutes et tous. Les réponses apportées sont mesurées et adaptées au contexte éducatif.

Professionnels éducatifs (éducateurs, maîtresses de maison) intervenant auprès d’enfants de 3 à 18 ans en internat éducatif, responsables de services éducatifs, surveillants de nuit.

Chaque groupe sera composé de 12 professionnels maximum afin de pouvoir assurer un encadrement de qualité.

  • IDE – Cadre de Santé dans une unité d’hospitalisation pour enfants et adolescents
  • Enseignant en Self défense.

 

La cinquantaine de la femme et de l’homme

La cinquantaine de la femme et de l’homme. Aspects médicaux et accompagnement psychique.

L’espérance de vie de l’humain s’accroit depuis quelques décennies. Les progrès de la médecine et la moindre pénibilité du travail physique font que de plus en plus de personnes entrent dans ces étapes de vie en bonne santé. Ceci ouvre une large période de l’existence où de nouvelles valeurs sont à découvrir.

Dès la quarantaine des interrogations profondes surgissent : les valeurs précédentes sont moins motrices, des questions essentielles se posent. Sans réponse s’installe un certain mal-être, voir un état dépressif. Trop souvent cette « crise de la quarantaine » mal comprise est gommée par des traitements médicamenteux. Trouver des réponses personnelles à ces questions essentielles va donner un nouvel élan.

A la cinquantaine, par la ménopause apparaissent chez la femme des changements physiologiques rapides. Ils bousculent l’être lui-même mais aussi le couple, amenant les patients à consulter pour des raisons médicales qui très souvent cachent un mal être plus profond qu’il faudra identifier et prendre en compte.

Avec la retraite l’utilité professionnelle disparaît et la reconnaissance sociale est mise à mal tant chez l’homme que chez la femme. Quel est le nouveau moteur de cet âge de l’existence ?

Cette formation permet aux professionnels de comprendre les mutations physiques et psychiques qui ont lieu à 40, 50 et 60 ans.

Elle aborde les enjeux de ces différents âges et propose des outils permettant au patient de trouver un nouvel élan à chaque étape.

planning

2 jours

ObjectifsMéthodologie pédagogiquePublic concernéProfil du formateur
  • Apporter les bases psychophysiologiques des différentes périodes de l’âge mûr
  • Cerner la perception sociale de la ménopause et les représentations négatives possibles de la cinquantaine
  • Connaître la spécificité de chacune des étapes et leurs enjeux : quarantaine, cinquantaine, soixantaine
  • Acquérir une aptitude à discerner le véritable besoin du patient
  • Envisager les différentes possibilités thérapeutiques et d’accompagnement
  • Amener à trouver pour soi-même le nouveau moteur et le nouvel élan qui redynamiseront cette période de vie. 
  • Apporter les données théoriques
  • Proposer des modules pratiques de bilan personnel permettant de rencontrer ses propres inquiétudes et idées reçues
  • Offrir un espace d’échange et de réflexion autour de cas cliniques
  • Donner des outils concrets

Cette formation s’adresse aux médecins, aux sages-femmes, aux psychologues et aux kinésithérapeutes.

  • Gynécologue-obstétricien

 

Participer au dispositif d’annonce pour les secrétaires médicales

Participer au dispositif d’annonce pour les secrétaires médicales

Les secrétaires médicales arrivent en seconde ligne suite à l’annonce d’un diagnostic grave et se retrouvent face à des patients et leurs proches qui viennent de recevoir l’information comme un véritable « coup de tonnerre ». Elles doivent dans un temps « efficient » programmer avec le patient les divers rendez-vous (interventions, consultations, examens complémentaires, …) nécessaires à sa prise en charge et lui communiquer de nombreuses informations

planning

2 jours

ObjectifsMéthodologie pédagogiquePublic concernéProfil du formateur
  • Comprendre les répercussions psychologiques d’une telle annonce
  • Tenir un discours pertinent et adapté
  • Savoir gérer les besoins de son interlocuteur, l’entendre et le rassurer
  • Connaître ses propres besoins pour garantir son écologie personnelle
  • Garder une juste distance pour une prise en charge efficace de l’autre.
  • Pédagogie active et participative demandant une implication des participants tout au long de la formation. Il s’agira pour les participants de s’approprier le savoir apporté au cours de ces deux jours et de l’articuler à leur activité professionnelle.
  • Mise en réflexion de leur expérience professionnelle
  • Des exercices de présentations de cas.
  • Des apports théoriques.
  • Interactivité.

Secrétaires médicales

  • Maitre de conférences de psychopathologie
  • Psychologue Clinicienne-Psychanalyste

 

L’alcoolisme chez la personne âgée

L’alcoolisme chez la personne âgée

Il n’est pas courant d’associer le vieillissement à l’existence de problèmes liés à l’alcool. Sujet tabou parmi bien d’autres, l’alcoolisme du sujet âgé en institution est parfois réduit aux questions imaginées comme exceptionnelles et peu parlées de façon collégiale dans les institutions qui accueillent des personnes âgées…sauf lorsque l’un(e) des résident(e)s vient interroger l’équipe sur cette problématique qui, de façon générale, « dérange ».

L’alcoolisme du sujet âgé reste une affection grave. Les difficultés croissantes d’élaboration de la douleur morale, à l’origine de la consommation d’alcool ( ?) conduisent à des expressions somatiques et psychiques qu’il est capital pour l’équipe de décoder pour en prévenir les conséquences

L’objet de cette formation sera de montrer comment la consommation d’alcool peut renvoyer à des problématiques qui peuvent aussi enfermer le sujet dans un schéma dépressif, souvent lié à la réminiscence d’évènements liés à son histoire de vie, notamment aux séparations douloureuses.

Des apports théoriques illustrés par des vignettes cliniques permettront aux stagiaires de nourrir et d’étayer leurs réflexions sur ce thème récurrent dans les institutions qui accueillent des personnes âgées

planning

2 jours

ObjectifsMéthodologie pédagogiquePublic concernéProfil du formateur
Enrichir les connaissances des participants sur le phénomène « addiction » et sur les publics concernés ; afin d’apporter un savoir-être et savoir-faire supplémentaires à leur pratique professionnelle.
  • Exposés théorico-cliniques suivis d’échanges et de débats avec les participants.
  • Mises en situations et analyse des pratiques.
  • Apports théoriques.

Tout professionnel en contact avec des personnes souffrant d’addiction (secteur de soins, de l’éducation, du sanitaire ou autre).

Formateur 1

  • Psychologue Clinicien en géronto-psychiatrie

Formateur 2

  • Psychologue clinicienne en EHPAD et en psychiatrie
  • Coordinatrice d’un groupe de recherche sur la vieillesse et la dépendance

 

Venir en aide à la personne en risque avec l’alcool

Venir en aide à la personne en risque avec l’alcool

Les conduites addictives sont de plus en plus reconnues dans les domaines de la santé. Si elles étaient autrefois perçues comme immorales, aujourd’hui les personnes en addiction sont accueillies avec une prise en considération de la souffrance, en amont ou en aval de leur problématique addictive.

Basée sur un apport clinique, pratique et théorique, cette formation vous propose un élargissement de vos connaissances sur les phénomènes de l’alcoolodépendance et les publics concernés, afin de promouvoir sa nécessaire prise en charge complexe, globale et pluridisciplinaire.

Un questionnaire préalable peut être adressé aux participants afin de cibler les premières attentes de chacun et ainsi ajuster l’intervention. La formation est assurément orientée par des échanges réguliers sur les ressenties, expériences et interrogations de chacun.

planning

2 jours

ObjectifsMéthodologie pédagogiquePublic concernéProfil du formateur
Informer, former et enrichir les connaissances-ressources des participants sur l’alcoolodépendance et les personnes concernées ; afin d’apporter une vision nouvelle et ajustée du phénomène, une attitude aidante de repérage, d’écoute, de compréhension et d’information. 
  • Apports de connaissances théoriques et pratiques
  • Echanges discussions
  • Apprentissage à l’utilisation des outils présentés

Tout professionnel en contact avec des personnes souffrant d’addiction (secteur de soins, de l’éducation, du sanitaire ou autre).

  • Psychologue clinicienne
  • Secteurs d’addictologie et de psychiatrie
  • Master de psychologie clinique développementale/psychopathologie
  • Formatrice agréée TERRA à la prévention de la crise suicidaire

 

Venir en aide à la personne en addiction

Venir en aide à la personne en addiction

Les conduites addictives sont de plus en plus reconnues dans les domaines de la santé. Si elles étaient autrefois perçues comme immorales, aujourd’hui les personnes en addiction sont accueillies avec une prise en considération de la souffrance, en amont ou en aval de leur problématique addictive.

Basée sur un apport clinique, pratique et théorique, cette formation vous propose un enrichissement de votre pratique auprès de la personne en addiction et un élargissement de vos connaissances sur les partenaires à interpeller, afin de répondre à la nécessaire prise en charge complexe, globale et pluridisciplinaire.

Un questionnaire préalable peut être adressé aux participants afin de cibler les premières attentes de chacun et ainsi ajuster l’intervention.

La formation est assurément orientée par des échanges réguliers sur les ressenties, expériences, et interrogations de chacun.

planning

2 à 3 jours

ObjectifsMéthodologie pédagogiquePublic concernéProfil du formateur
• Mieux connaître les addictions et leurs mécanismes : causes, caractéristiques et conséquences.
• Situer la dimension psychologique et pathologique de la personne en addiction.
• Réfléchir à l’accompagnement de la personne et proposer une démarche de prise en soin adaptée.
• Mieux comprendre, pour s’ajuster à la problématique addictive et construire du lien avec ces personnes en souffrance.
• Développer un vocabulaire commun à la prise en charge des conduites addictives pour une harmonisation des pratiques et approches professionnelles
 

• Exposés théorico-cliniques suivis d’échanges et de débats avec les participants.
• Mises en situations et analyse des pratiques.
• Apports théoriques.

Tout professionnel en contact avec des personnes souffrant d’addiction (secteur de soins, de l’éducation, du sanitaire ou autre).

Psychologue clinicien
Secteurs d’addictologie et de psychiatrie
Master de psychologie clinique développpementale/psychopathologie
Formateur agréé TERRA à la prévention de la crise suicidaire