Accompagnement des personnes très âgées et fragiles

Accompagnement des personnes très âgées et fragiles

Avec l’avancement de la durée de vie, les personnes très âgées sont de plus en plus nombreuses dans les services de soins. Leur fragilité tant physique que psychique. Cette population demande une approche spécifique et une bonne connaissance de ses particularités.De plus, La dissymétrie des rapports soignant/soigné, autant que l’importance des enjeux du soin, entraînent des exigences fortes quant à la pratique du métier. La maladie et l’incertitude restreignent la tolérance du patient, le rendent vulnérable, dépendant, parfois confus et moins autonome. Une vigilance accrue, une veille permanente, une analyse régulière des singularités de la pratique s’imposent alors. Une approche éthique des pratiques de soin, ainsi qu’une maitrise suffisante des exigences de la HAS et des recommandations de l’ANESM au sujet de la bientraitance de la personne âgée.

planning

2 à 3 jours

ObjectifsMéthodologie pédagogiquePublic concernéProfil du formateur

Compétences visées

  • Maîtriser les outils d’analyse que requière une réflexion éthique sur les pratiques de soin, et les mettre concrètement en oeuvre.
  • Appréhender l’essentiel des exigences de la HAS et les recommandations de l’ANESM quant à la bientraitance de la personne âgée.
  • Accueillir et prendre soin des personnes très âgées
  • Evaluer la situation clinique de la personne très âgée
  • Mettre en œuvre les soins infirmiers et médicaux en tenant compte des particularités du grand âge et de la démarche éthique.
  • Communiquer et conduire la relation avec une personne très âgée.
  • Apports théoriques
  • Analyse de pratique

Aides-soignants et infirmiers des services de court séjour. Groupe de 12 à 15 personnes.

Formateur 1 :

Cadre de santé IDE en EHPAD
MASTER en science de l’éducation (FFAST)

Formateur 2 :

Philosophe – formateur depuis 10 ans en milieu hospitalier
MASTER Ethique Médicale et Hospitalière
Membre entrant au laboratoire de recherche Ethique, Professionnalisme et Santé