La grossesse, 9 mois pour préparer l’attachement

La grossesse, 9 mois pour préparer l’attachement

Malgré le développement de techniques nouvelles et de dépenses de santé élevées, les performances périnatales françaises ne sont pas à la hauteur de nos espérances.
La systématisation de l’analgésie péridurale a fait croire à l’inutilité de la préparation, comme si seule la douleur était le problème de l’accouchement. Il y a parfois perte de la puissante expérience qui est de donner la vie, avec désinvestissement de la grossesse et de l’accouchement, augmentation des gestes techniques (avec leur coût) et modification de la relation à l’enfant, avec les graves conséquences sociales que cela peut représenter. La façon dont s’installe cette relation à l’enfant dans ses différentes étapes semble importante tant pour ses conséquences obstétricales et psychologiques que pour l’équilibre futur de l’enfant. Malgré les recommandations de l’O.M.S. concernant les pays industrialisés et celle de l’HAS, l’accent semble ne pas avoir été mis de façon suffisamment large sur l’importance de cette relation et son bon établissement.
Et pourtant, l’importance de la composante psychologique chez la femme enceinte est aujourd’hui une évidence. Mais si l’approche technique a fait de grands progrès depuis une trentaine d’années, ce n’est pas encore le cas de la dimension psychologique.

Cette formation s’adresse aux sages-femmes dans une approche de la dimension psychique de la grossesse, de l’accouchement, et du post-natal. Elle se propose de relier le couple, la grossesse, la naissance et l’après naissance sous l’angle des expériences psychiques qu’ils contiennent, pour mieux en cerner le fonctionnement, les enjeux, les difficultés.
Nous verrons comment il est possible de favoriser l’établissement de la relation parent-enfant dans le but de prévenir et soutenir les difficultés parentales et le développement harmonieux de l’enfant.

planning

2 jours

ObjectifsMéthodologie pédagogiquePublic concernéProfil du formateur
  • Développer ses connaissances sur le remaniement psychique de la maternité. Connaitre et reconnaitre les étapes psychiques spécifiques de la parentalité.
  • Comprendre l’importance de la communication non-verbale dans l’accompagnement. Se sensibiliser à la présence bienveillante dans l’accompagnement des mères, des pères, des bébés.
  • Comprendre la cohérence de l’expérience de la grossesse pour l’accouchement, la naissance et la parentalité.
  • Contribuer à l’amélioration de la prise en charge des parturientes en prévention des difficultés d’attachement et en promotion de la bientraitance.
  • Favoriser la relation entre professionnel de santé et patient par le développement de l’information et de l’autonomie du patient.
  • Prendre conscience pour le soignant de sa propre implication incontournable dans la qualité de soin. 
  • Elaborer un programme de PNP (préparation à la naissance et à la parentalité) en adéquation avec les recommandations de l’HAS permettant aux sages-femmes d’appréhender la globalité de la grossesse tant sur le plan somatique que psychique.
  • Des apports théoriques
  • Donner les outils méthodologiques nécessaires à l’information des futurs parents sur le déroulement de la grossesse, de l’accouchement, de la naissance et de la période néonatale.
  • Exercices pratiques à l’attention des futurs parents.
  • Proposer aux participants un espace de réflexion et d’information concernant  le vécu périnatal afin d’enrichir leur pratique.
  • Interactivité : Mise en situation, présentation de cas cliniques. Temps dédié à l’analyse des pratiques professionnelles permettant d’intégrer les données théoriques.

Prise en charge OGDPC

Formateur 1 : Gynécologue-obstétricien

Formateur 2 :  Sage-femme